Marcel NUSS

Marcel Nuss, né le 13 février 1955 à Strasbourg, est un poète, essayiste, romancier, formateur et conférencier français particulièrement sensible à la thématique de la sexualité des personnes handicapées. En 2003/2004, il a été chargé de mission auprès de Marie-Thérèse Boisseau, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, puis, en 2009, chargé de mission à la MDPH 67. Il a également écrit plusieurs rapports et travaillé pour plusieurs conseils départementaux.

Il est le fondateur de la Coordination handicap et autonomie (CHA), 2002, le cofondateur en 2007 du Collectif handicaps et sexualités (CHS), en 2007. En 2013, il a fondé l'Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel (APPAS).

Il est père de deux enfants et s'est marié en 2015 avec Jill Prévôt . 

Pamela BOUTHILLIER

Danseuse, professeur de danse, directrice artistique et chorégraphe, formée au Conservatoire national supérieur de danse de Paris, Pamela Bouthillier a parcouru le monde avant de poser ses ailes à Shanghaï. Fascinée par la Chine, bouleversée par son peuple, elle y crée sa compagnie de danse avec Sean Weng, ancien danseur soliste de Maurice Béjart. Artiste débordante, femme libre et heureuse. Follement amoureuse. La maternité s’écrit en elle comme la plus belle chorégraphie. Jusqu’à ce matin de mai 2010 en salle d’accouchement. Victime d’une négligence médicale, la vie de Pamela et de son bébé basculent. Mort clinique. Après une piqûre d’adrénaline dans le cœur, ultime protocole médical, la petite Nayomi sera placée en soins intensifs pendant de longues semaines. Avant de naître une seconde fois.

Nayomi a six mois quand les médecins lui diagnostiquent une hémiplégie cérébrale infantile qui confisque ses facultés motrices. Sa maman refuse la fatalité et décide de danser avec son bébé. La danse comme thérapie. Pour libérer ce corps de ce mal si sournois. Défier les lois de l’apesanteur, repousser le temps, explorer chaque mouvement. Danser, danser et danser encore. Peau contre peau. Pas après pas. Nayomi vit aujourd’hui comme tous les enfants de son âge. Une belle victoire sur la vie qui a trouvé son prolongement dans une école de danse fondée par Pamela et dans un film baptisé MEJUNA. Mé pour Mélinda, 26 ans, Julie, 7 ans, respectivement atteintes de la maladie de pompe et d’une amyotrophie cérébrale, et Na pour Nayomi qui vient de fêter ses 6 ans Trois duos bouleversants qui célèbrent la vie, au-delà des différences. Elle est aussi maman de Liberty, malentendante profonde. Grâce à elle, Pamela développe sa technique de danse jusqu’au bout des doigts par la langue des signes. 

Steve SHEHAN

Un parcours atypique pour ce compositeur né aux Etats-Unis, d’un père cherokee et d’une mère française, pour qui la musique est un mode de communication entre les peuples quelle que soit leur langue, leur culture, leur religion. Steve Shehan a composé et produit personnellement 20 albums, des bandes originales de Bye Bye de Karim Dridi, Le maître des éléphants de Patrick Grandperret, et a notamment participé à la BOF de Kirikou et L’amant.

Son album Élévations, réalisé en collaboration avec le chanteur, musicien et peintre iranien Reza Derakshani, a été sélectionné par FIP en 2006 et le duo s’est produit sur scène à plusieurs reprises notamment dans un live à FIP en novembre 2006.

En 2008, Steve Shehan décide de sortir un inédit, Assikel (le voyage), également sélectionné par FIP ; c’est le 3ème volet de ce que constitue la trilogie imaginée et réalisée de Steve Shehan et Baly Othmani (après Assouf et Assarouf). Baly nous a quitté le 18 juin 2005 et c’est pour honorer sa mémoire et aller jusqu’au bout du rêve et de son engagement que Steve Shehan sort cet inédit rendant hommage à ce grand poète du désert.

Il a par ailleurs été un des trois membres du Hadouk Trio, consacré meilleure formation lors des victoires de la musique jazz 2007.

Et puis Awalin, (ma parole), album né de la rencontre avec Nabil Othmani, musicien touareg, fils du grand poète du désert disparu, Baly Othmani, symbolise l’évidence d’une continuation, le relais, la confiance d’un père réitérée par le fils, dans le respect et l’amitié. 

Steve exprime une fois de plus son amour de la musique touarègue en s’entourant des mouvements modernes, électro, chamaniques, berbères, brésiliens, moyen-orientaux, cubains et surtout africains, rapprochant la culture touarègue à l’universalité généreuse de la musique. Steve Shehan est aujourd’hui un compositeur et percussionniste incontournable.

Après la sortie de Hang with you, un instrument dont il est un des grands maîtres actuels, il dit : « J’emmène, je confronte le Hang à des cultures, inspirations inattendues, des pygmées du Gabon, des femmes imhagen de Mauritanie, des Malems Sufis ismaéliens afghans à Kaboul, à Cuba, sur une pièce de théâtre à Naples, je le mêle à des palmiers que je joue (dans l’arbre) à Porquerolles ou en Mauritanie, en duo avec une actrice iranienne solaire et inspirée (Golshifteh), un baryton de l’Opéra de Paris (Ugo Rabec), un trompettiste libanais (Ibrahim Maalouf), Peter Herbert, Charles Lucas, Didier Malherbe, Ugo Rabec, Vladiswar Nadishana, Charlotte Castellat, Nicolas Genest et même avec des grillons, des grenouilles, des oiseaux, en Sibérie, en Inde, au Maroc au Yemen, etc., avec une rapeuse libanaise et une griotte mauresque, le tout écrit en symbiose avec une instrumentation large et occidentale (piano, cello, violons, cuivres, flûtes, scie musicale,...).

Il a décidé de former “The Steve Shehan Sunshine Quartet” afin de transposer l’album sur scène. Désormais, il est entre autres sur le projet Dans(e) dans tous les sens...  

Remi BERTOCHE

Rémi Bertoche est un artiste peintre contemporain très coté sur le marché de l'Art International, Art Price, Akoun, Drouot etc....Surfeur pro de 98 à 2003 sur le WQS, il quitte le monde de la compétition pour se consacrer à sa passion, la peinture. Artiste autodidacte dès son plus jeune âge, les murs de la maison familiale s'en rappellent encore, Rémi Bertoche devient l'artiste de la communauté surf le plus demandé. Sa compagne, Carol Borgo, est la mère d'un jeune homme en situation de handicap et la présidente fondatrice de l'association Éden Asso. 

Steeve BRUDEY

Après des études supérieures de philosophie, Steeve Brudey choisit le théâtre en 2001 et collabore avec plusieurs troupes brestoises sur plusieurs spectacles ; tout en étudiant le chant lyrique à l’Ecole Nationale de Musique de Brest.

De 2007 à 2010 il est engagé sur le musical Le Roi Lion au Théâtre Mogador à Paris (Mufasa, Scar et Pumbaa), puis à Londres de 2012 à 2013 au Lyceum Theatre (Mufasa). En 2010, il crée le rôle de Youssef/Joseph dans l’opéra contemporain Radeaux de Christian Siméon (opéra de Reims). Alain Marcel l'engage fin 2010 sur Encore un tour de pédalos au Théâtre du Rond-Point et au Théâtre Marigny à Paris.

Steeve Brudey crée sa propre compagnie à Brest en 2009, le Théâtre de la Coche. En 2010 il propose la maquette de La Grossesse de Madame Dieu (pièce écrite par lui). En 2011, il crée Bérénice de Racine en coproduction avec la Maison du Théâtre à Brest, l’Archipel à Fouesnant et le Théâtre du Pays de Morlaix. En juillet 2012, Steeve Brudey dirige avec son équipe professionnelle plus de 300 amateurs pour Brest au temps de Lapérouse, une grande fresque artistique et historique pour les Tonnerres de Brest 2012. En 2014, il met en scène Le Bourgeois Gentilhomme de Molière dans le cadre des Humanités ( Le Quartz/Maison du Théâtre). Il revient sur scène en 2014 dans le rôle d'Henry Brown dans la pièce RACE, de David Mamet au Théâtre Ouvert Luxembourg. En juin 2015, il joue Panatellas, dans La Perichole d'Offenbach, avec l'Opéra de Rennes/Orphée Théâtre(s).  

Loïc CAS

Loïc Cas a été infirmier pendant 10 ans dans le milieu du polyhandicap avant de se consacrer à temps complet à la photographie depuis 2015. La majorité de ses projets sont en rapport avec la thématique du handicap (réalisation de reportages et d’expositions pour des structures et associations de la région Grand Est). C’est ainsi qu’il assure également le suivi média de la troupe « Danse avec mes Roues » (qui réunit sur scène danseurs valides et danseurs en situation de handicap) depuis sa création, en 2011.

Que ce soit par la photographie ou par la vidéo, il a à coeur de mettre en lumière des individus et des projets dynamiques et sortant des sentiers battus.

Loïc est également joueur et entraîneur au sein des Coyotes, une équipe de basket adapté et basket-fauteuil.